2011 Mai Res Artis Newsletter

Res Artis vous souhaite un joyeux printemps.

Sur l'avenir du réseau de résidence d´artiste après 3.11


Murata Tatsuhiko *
Vice-président, Res Artis
Co-directeur, Youkobo Art Space, Tokyo

Tout d'abord, je tiens à exprimer mon appréciation sincère pour votre sympathie et soutien du peuple du Japon qui a récemment connu des difficultés résultant du desastre du tremblement de terre, le tremblement de terre et tsunami du 11 mars au Japon. Suite au désastre, j'ai reçu de nombreux messages et e-mails de la part d'artistes et d'amis. En particulier, l'encouragement que nous avons reçu des collègues de Res Artis nous a donné énormément de courage et de motivation pour aider à notre rétablissement. Je tiens à remercier tout le monde de leur soutien.

Un des plus grands tremblements de terre jamais dans l'histoire humaine continue toujours de nous toucher avec les secousses secondaire fréquentes et l'incertitude de la central nucléaire de Fukushima. Malgré cet état d'anxiété persistant, nous sommes dans un processus bien defini de retrouver une vie normale, mais avec de nouvelles perspectives sur la manière de faire des développements signicatifs.

Bien que les programmes de résidence au Japon ont réussi à maintenir leurs opérations**, il est vrai qu'il ya une tendance croissante depuis le tremblement de terre à passer en revue nos styles de vie et systèmes sociaux qui ont visé la convenance économique. Je voudrais donc travailler sur la création d' opportunités de réfléchir ensemble à une meilleure société et comment nous pouvons appliquer le "pouvoir de l'art" par le biais des activités de la residence des artistes. Le pouvoir de l'art a été malheureusement si inefficace à l'ombre d'une catastrophe naturelle de cette envergure. Cependant, j'ai une forte croyance dans l'art et en son rôle dans la relance de notre société et la creation d´un nouvel avenir.

Les résidences d'artistes sont utiles en tant que lieux de dialogue sur la société dans laquellenous vivons. Artiste en résidences existent sous différentes formes,à partir d ´organisations dirigées par des fonds publics fournis par les gouvernements, aux initiatives de bases d'envergure restreinte établies et menées par des artistes. Afin de promouvoir l'originalité, de construire des relations de coopération et de développer des projets de collaboration efficace, il est mon souhait de saisir les conditions actuelles des 300 ou plus diverses organisations membres qui composent le réseau Res Artis, leurs localités respectives, à l'échelle des activités, la nature de l'indépendance, le contenu des programmes et les sources de financement. En rendant les questions partagées plus évidentes, et par l'approfondissement du dialogue entre les résidences de méthodes et échelles de travail similaires sur les problèmes mutuellement partagés, je crois qu'il sera possible de trouver des solutions pour encourager les activités futures et de renforcer les possibilités de développement.

Je pense qu'il est aussi important de se concentrer sur les centres d'activités à petite échelle qui occupent sans doute un grand nombre du réseau Res Artis. Je tiens à attirer l'attention sur les centres autonomes dirigés par des artistes qui, tout en offrant des espaces de création, apportent aussi de nouvelles approches et perspectives sur la société étant différentes de celles offertes par les mondes politiques et des affaires. Ces organismes ou «résidences micro», existent en tant que «mécanismes» ou «outils» servant la société .

Enfin, une fois encore, je voudrais vous remercier pour votre soutien chaleureux et souhaiter à tous succès et prospérité.

* Tatsuhiko Murata, Vice-président de Res Artis, à partir de 2011, membre du Conseil en 2007, Membre général de Youkobo espace d'Art, Tokyo, en 2002, www.youkobo.co.jp
** Nous vous recommandons de vérifier les informations concernant la situation actuelle des programmes de résidence après le tremblement de terre au Japon. 


Mises à jour des membres de Res Artis au Japon

Pendant que les efforts de rétablissement continuent dans l'ensemble du Japon, nos membres partagent avec nous un peu de ce qui se produit dans leurs espaces et au sein de leurs communautés artistiques. Nous espérons un prompt rétablissement pour tous ceux qui travaillent au Japon!

Les six membres japonais de Res Artis

  • L'espace d'art de Youkobo, Suginamiku, Tokyo, Japon

    Voir ci-dessus au sujet de la fonction de Tatsuhiko Murata.
    www.youkobo.co.jp
     
  • Emplacement de Tokyo Wonder Site, Tokyo, Japon

    De Yusaku Imamura, le directeur de Tokyo Wonder Site, hôte à l'assemblée générale Res Artis 2012.

    "Depuis le jour du tremblement de terre, nous, le gouvernement métropolitain de Tokyo, avons commencé à ouvrir des théâtres pour accueillir les personnes qui ne pouvaient pas retourner chez elles après le tremblement de terre. Par exemple, Tokyo Bunka Kaikan, situé en face de la gare de Ueno, a accepté plus de 3.000 personnes au cours de la nuit parce qu'il n'y avait pas de transport public dans la ville. De plus, moi-même, ainsi que tous nos associés, avons accepté contre toute attente d'accueillir l´assemblée générale de Res Artis en 2012. C'est un moment difficile mais nous, les praticiens culturels, avons déjà commencé à aller de l'avant, créant un nouveau paradigme, un nouveau système pour nous sauver de ce désastre et créer une nouvelle société. Je suis très heureux de l'accord avec le commissionnaire de continuer à organiser la réunion de Res Artis.”

    www.tokyo-ws.org
     
  • Fondation de promotion culturelle, Seto, Aichi, Japon
    De Hitomi Sasaki, directeur du Programme d´échange international de l´Art de la Céramique et du Verre de Seto.

    "La fondation de promotion culturelle est situé à Seto, l'une des principales villes de la préfecture d'Aichi, loin de la zone sinistrée et des centrales nucléaires de Fukushima. Par conséquent, bien que nous soyons inquiets pour les victimes et les effets des centrales nucléaires endommagées, nous sommes à présent complètement hors de danger. "
    www.seto-cul.jp
     
  • 3331 Programme de résidences Arts Chiyoda, Tokyo, Japon

    De Emma Ota et tout le monde à 3331 Arts Chiyoda

    "Nous à 3331 tenons à offrir nos sincères condoléances à toutes les personnes affectées par les récents tremblements de terre et le tsunami. De regarder les actualités et de voir de telles destructions et difficultés est profondément triste, mais étant basé à Tokyo, nous nous sommes senti étrangement déconnectés des événements dévastateurs des régions du nord-est, une déconnexion que nous avons tenté de surmonter en ayant des membres du personnel visiter les zones touchées et joindre les efforts des secours volontaires. Dans un tel moment, nous sommes obligés de remettre en question la pertinence et la signification de l'art face à ces souffrances, mais nous ne pouvons arriver qu´à la plus forte conclusion de la haute importance de l'art. À travers l'art, nous pouvons réaliser beaucoup de choses et maintenant à 3331, après la tenue de diverses réunions publiques sur ce que le monde de l'art peut faire pour aider cette situation, nous lançons une campagne d'action d'art à partir du 20 avril - 10 Juillet utilisant notre galerie principale afin d'amasser des fonds pour l'appel du tremblement de terre et de sensibilisation de la situation. Nous espérons que d´une façon modeste, nous pouvons contribuer au rétablissement du Tohoku.
    www.3331.jp
     
  • D-SPAR Sahib Dhillon Pendjab Résidence Artiste, Tokyo, Japon

    De Dhillon Sonia-Marty, présidente et fondatrice de la Fondation Dhillon-Marty

    "Nous avons toujours des secousses quotidiennes, parfois elles sont assez fortes, mais tout le monde se concentre sur les efforts de reconstruction. Ce week-end, la communauté artistique des galeries d'art contemporain de Tokyo et le Musée Mori Art, avait quelques ventes différentes d´objets d'art donnés par des artistes japonais et étrangers de renommée internationale. J'ai moi aussi acheté une pièce par Hiroshi Fuji. La totalités des fonds provenant de ces ventes servira à financer des secours après le séisme par la Société japonaise de la Croix-Rouge."
    www.dhillonmarty.com
     
  • Le projet Arcus, Moriya, Ibaraki, Japon

    le projet Arcus semble continuer ses activités. De leur blog :

    "Nous adressons nos condoléances et prières à toute la population du Japon. Par ailleurs, nous apprécions vraiment les messages d´ artistes d'outre-mer et des amoureux d'art. Ils sont source d´inspiration et nous rendent heureux. Nous essayons de continuer le programme d'Artiste-en-résidence de tous nos efforts. Merci."
    www.arcus-project.com
     

étude de cas : Aller de l'avant - Comment le monde de l'art japonais répond

Les organismes artistiques, les résidences et les artistes eux-mêmes ont la possibilité de réagir rapidement en cas de catastrophe, en mobilisant leurs ressources, en activant leurs réseaux. Yusaku Imamura, directeur de Tokyo Wonder Site, réfléchit sur le pouvoir de l'art dans le processus de rétablissement :

" … Bien que beaucoup reste peu clair, le peuple japonais à commencé à aller de l´avant. Le monde de l'art, aussi, s'est élevé, engageant des efforts pour soutenir le rétablissement par le pouvoir de l'art. Les artistes ont commencé à recueillir des dons et à travailler pour établir des fonds pour envoyer des artistes dans les zones affectées.

Ce que l'art peut faire peut être limité à ce stade précoce du processus de rétablissement, mais nous croyons que l'art est capable d'allumer une petite flamme d'espoir ... "

Lire sa déclaration complète ici

Initiatives from the cultural sector:


Un appel d'offres d'emploi

Commençant avec notre prochain bulletin, nous voudrions commencer à inclure une liste des offres d'emploi pour des postes dans le domaine de résidence. Si vous souhaitez inclure une liste de position, envoyez-la svp à webeditor@resartis.org
 

Cartographie de l´Amérique latine


Nous avons reçu des fonds pour élaborer une liste exhaustive des résidences en Amérique latine. Lors de notre réunion du mois dernier à Lima, nous avons recueilli des informations auprès des membres de residencias_en_red, le Réseau latino-américain qui nous a accueilli. Nous comprenons qu'il ya beaucoup de résidences en Amérique latine qui ne sont ni des membres de Res Artis, ni residencias_en_red. Si vous souhaitez être inclus dans notre projet remplissez svp le sondage se trouvant à www.visualcultures.net/encuesta.doc et soumettez le à mariocaro@visualcultures.net au plus tard le 20 mai.
 

Venez nous rejoindre en Hongrie! – Réunion régionale de Res Artis à Debrecen, du 23 au 26 Mai



Le thème principal du séminaire tournera autour de la notion d’Horizon.  Penser à la Hongrie, cela  évoque pour nous un de ses symboles, l’héritage national du pays, le Hortobàgy, les Grandes Plaines avec leur horizon infini. Les sujets des débats à ce séminaire tourneront autour du thème de l’Horizon, vu comme l’échelle de possibilités infinies pour les résidences d’artistes.

Tables rondes:

  • Les différents modèles de résidences d’artistes
  • Au-delà de la frontière – une comparaison géographique
  • La mobilité et ses limitations
  • Les attentes du point de vue des artistes
  • Ce qu’est une résidence d’artistes qui marche bien
  • Les arts visuels face aux autres disciplines
  • Les institutions internationales et européennes : présentations, structures de fonctionnement

Programme du séminaire
Informations sur la conférence

 

Res Artis à la Conférence d´échange transculturel


Plusieurs membres Res Artis ont assisté à la 3e édition de la conférence annuelle d'échange transculturel du 7 au 10 avril à Boston, Etats-Unis. C'était une grande chance pour bon nombre d'entre nous de se rencontrer (une occasion rare pour un réseau mondial) ainsi que de reconsidérer notre relation avec les artistes et participants à nos programmes. Merci à Marie Sherman et tous les travailleurs et les bénévoles qui ont contribué à faire un moment amusant et productif, à Boston.

Le président de Res Artis Mario Caro a été modérateur du panneau «Accommoder les autres / La relativité des échanges culturels: Nous voir comme d´autres ». Le Groupe d'experts « Un catalyseur à prix abordable: Voler dans le Créateur, au lieu de leur travail: Mettre Les artistes en résidence au théâtres, musées et autres institutions publiques » inclus Kayoko Iemura, (Tokyo Wonder Site) et Karol Frühauf, (Bridge Guard) Yeb Wiersma, (Trans Artists), et Julie Upmeyer, (Res Artis) tous deux ont tenu des ateliers «Trouver le meilleur ajustement: La recherche et la demande de programmes d'artiste-en-résidence...

.... lire plus

 

Nouvelle résidence: Arna, Suède

  • où est elle ?
    ARNA est situé dans le Royaume Avian, dans la partie la plus méridionale de la Suède, une région riche en réserves naturelles et abrite de nombreux artistes.
  • qu'est-ce que c'est ?
    ARNA fait partie d'un projet visant à développer le Royaume Avian comme un lieu de rendez-vous international pour l'art et la nature.
  • que se passe-t-il ?
    ARNA met actuellement en place un programme appelé «connexions scandinaves » où nous vous emmenons dans les coulisses de notre partie du monde. Laissez-vous inspirer lorsque vous rencontrez l´art scandinave, la nature et l´histoire. Pour plus d'informations, envoyez nous un email à - fagelriket@gmail.com
  • Arna on the Res Artis website
  • www.arna.nu