Bulletin d'information de Res Artis de Juillet 2012

Assemblée Générale 2012 de Res Artis – Tokyo!


Venez nous rejoindre pour notre 13ème Assemblée Générale, cette année à Tokyo Japon du 25 au 28 Octobre 2012.

Nouveaux horizons pour des plates-formes de création,
Constellation de Cultures – Asie, Moyen Orient et le Réseau mondial

Les inscriptions sont ouvertes

Res Artis 2012 à Tokyo se concentre sur l’Asie qui est en voie aujourd’hui de devenir un centre international d’activité essentiel et dynamique. Non seulement les résidences permettent aux artistes de créer des œuvres, mais elles servent aussi de plates-formes capitales pour les échanges et permettent aux centres d’art d’être au cœur du dialogue international et des collaborations entre musées, biennales, universités, et municipalités à travers le monde.

Nous espérons vous y voir !
Contact pour plus d’informations


La plate-forme de l’Union Européenne ‘Accès à la culture’ (ACP)

La plate-forme de l’Union Européenne ‘Accès à la culture’ (ACP) est un groupe de la société civile monté par la Commission Européenne pour faire des recommandations à l’Union Européenne sur les façons de garantir et améliorer l’accès à tous les aspects de la chaîne artistique ( de la création et la production à la diffusion) et également d’assurer la diversité des expressions culturelles. Sans liberté de déplacement à l’intérieur et en dehors de l’Union Européenne, il ne peut y avoir accès à la diversité des cultures, ni non plus accès à une diversité de publics pour les artistes et les professionnels de la culture.

Res Artis participe au groupe de travail sur les Arts, les Droits et la Justice (ARJ WG) qui au départ travaillera sur 5 thèmes :

- Perspectives de travail pour les artistes en exil
- Mobilité/ visas pour les artistes immigrés
- Recherche de commandes
- Recommandations sur la politique à suivre
- Amélioration des programmes de financement

Res Artis contribue au sous-groupe mobilité et visa. Un atelier public sur les études d’ARJ (Arts, Droit, Justice) sera présenté à la fin de cette année ; un second atelier est prévu pour l’année prochaine où seront débattues les recommandations et suggestions sur la politique à suivre.

Res Artis travaillera avec ses membres sur des études de cas qui nourriront cet important travail.

Pour les questions, envoyez un mail à Lilly : lillian@resartis.org

  

Notre Réunion Régionale à Vienne – du 2 au 5 Mai, 2012



Portails et ponts : Une résidence s’attend toujours à se faire un ami.

La Réunion Régionale de Res Artis, accueillie par KulturKontakt, s’est tenue dans l’ambiance de Kunsthalle Exnergasse et de la Kulturhaus à Vienne. Le programme centré sur la zone des résidences Res Artis en Europe Centrale et Europe de l’Est, a aussi étendu les débats sur des zones géographiques vers l’Est et le Sud, la Russie et l’ Afrique – en reliant et comparant les stratégies. Plus de 70 experts d’une vingtaine de pays d’Europe et au-delà étaient présents, représentant des initiatives de résidences qui allaient du Centre, de l’Est et du Sud Est de l’Europe à Israël, et même jusqu’aux Territoires libérés du Sahara occidental.

Des points de vue critiques se sont exprimés sur le fait que ‘la mobilité’ est utilisée par les corps politiques comme stratégie économique. Un débat captivant s’est tenu autour de termes comme le chez soi, autochtone par opposition à nomade, et le pouvoir des résidences sur le changement social. Les différentes séances de Questions-Réponses, tout comme l’Atelier très suivi soutenu par Res, et le groupe de travail final nous ont donné de bonnes indications sur la manière de continuer et restructurer notre travail en Europe de l’Est et au-delà.

Nous sommes très reconnaissants à nos membres et à tout le public de tout ce qu’ils nous ont appris au cours de ces trois jours, et nous apprécions beaucoup leur envie de partager avec nous leurs intérêts et leurs visions.

Titres
- Hana Stojic, Bosnie-Herzégovine, à partir des Programmes des Auteurs en résidence à Sarajevo, Split et Pristina
- Vendredi nous sommes allés tous ensemble dans les locaux de Kuntsforum Strabag
- Marijana CvetKovic, Serbie, sur le réseau de danse NOMADE
- Georgy Nikich a présenté le Projet du Parc Nikola-Lenivets à l’extérieur de Moscou.

 

Les stagiaires de Res Artis

 

Le bureau de Res Artis accueille deux nouvelles stagiaires qui vont travailler avec nous pendant les quelques prochains mois.

Katerina Kokesova (à gauche) est née en 1991 en République Tchèque. En 2007 elle a reçu une bourse HMC pour étudier au Royaume Uni où elle a terminé son éducation secondaire. Katerina finira son BS en Relations Internationales à la London School of Economics and Political Science en 2013. Elle a rejoint notre bureau à son retour d’une année d’échange Erasmus à Sciences Po à Dijon, France.

En tant que stagiaire de Res Artis, Katerina a pour tâche prioritaire d’établir la carte des résidences internationales de Res Artis en Europe du Centre et de l’Est. Elle est impliquée dans l’évaluation des manifestations et projets ainsi que dans la communication avec nos membres. Kate est très heureuse de pouvoir à travers son travail s’investir dans le développement des échanges d’idées et de la communication interculturelle.

Artemis Palaska (centre) est née à Athènes en 1987. Elle a étudié à l’Université Nationale d’Athènes et a passé sa licence (bachelor) à l’Université de Copenhague. Elle a travaillé dans plusieurs organismes comme le Musée des Arts des Cyclades (Athènes), le Musée Benaki (Athènes), le Festival International du film de Thessalonique et à la résidence d’expérimentation en chorégraphie Kinitras (Athènes). En septembre 2011 elle a commencé son Master (MA) en Arts et Patrimoine : Politique, Gestion et Education à l’Université de Maastricht.

Grâce à Res Artis, Artemis a trouvé un contexte qui l’aide dans sa recherche pour son mémoire de Master qui étudie comment les résidences d’artistes dans des pays d’instabilité politique ou économique réinventent leurs stratégies culturelles et financières. En plus de diverses tâches administratives, elle dressera la carte des résidences internationales de Res Artis en Europe du Sud et du Sud Est.

Ruth Dyson (droit)


Les Studios Acme lancent une publication pour les 25 ans des résidences internationales d’artistes à Londres

 

Les studios Acme ont célébré les 25 ans d’accueil dans les résidences internationales d’artistes à Londres avec le lancement d’une publication où figurent quelques-uns des 360 artistes qui ont bénéficié de résidences de travail et de vie dans la capitale.
Ce lancement est une opportunité pour Acme de célébrer les réalisations du programme qui actuellement permet à 24 artistes par an de passer entre 3 et 12 mois à travailler et vivre dans l’atmosphère culturelle excitante de l’East London.

La publication explore l’histoire d’Acme avec son but, ses besoins et son évolution, et elle montre comment les programmes des résidences internationales peuvent offrir aux artistes des expériences qui changent la vie, tout en favorisant des échanges culturels vitaux et un investissement intérieur significatif. Elle sera disponible en téléchargement gratuit à partir de début juillet : www.acme.org.uk/international

Félicitations aux Studios Acme pour les 25 ans de résidences internationales à Londres !
 

Nouvelle Résidence : les Studios Cherrycake

  • Où est-ce?
    Les Studios Cherrycake sont dans une rue résidentielle bordée de maisons à 3 étages aux abords du centre ancien de Geoge Town, très animé et actif, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • De quoi s’agit-il?
    La résidence d’artistes des Studios Cherrycake accueille deux artistes visiteurs en même temps, elle leur fournit un logement privé moderne, un atelier ouvert sans cloison et un espace de séjour à partager, pour une période d’un à trois mois ou plus. L’objectif de la résidence est d’accorder à des artistes – de quelque religion qu’ils soient – le temps et l’espace pour développer un nouveau travail, des expériences, des recherches, pour réfléchir et jouer avec à leur porte la stimulation d’un environnement divers et excitant. L’opportunité de nouer des relations personnelles et professionnelles avec d’autres artistes et des non-artistes, des gens du coin et des visiteurs, est aussi une partie intégrante de l’expérience. La résidence est autonome dans son fonctionnement et ses finances – Détails complets sur www.cherrycakestudios.com
  • Que s’y passe-t-il?
    Actuellement Les Studios Chzerrycake – rénovés il y a 2 ans par le propriétaire précédent – sont au stade final de l’équipement pour le premier séjour d’artistes en septembre (il reste encore des places au moment où nous écrivons – vous pouvez faire une demande !) Cela comporte, par exemple, l’installation de l’ai conditionné dans les chambres de l’étage supérieur – il est essentiel de bien dormir la nuit ! – une petite cuisine à l’étage des studios pour compléter la cuisine principale située en bas. Ensuite le moment sera venu de sabler le champagne hors-taxe sur le balcon, de déclarer les studios Cherrycake officiellement ouverts et d’accueillir nos tout premiers artistes invités !
  • www.cherrycakestudios.com
  • Cherrycake Studios le site web de Res Artis