Bulletin d'information de Res Artis de Mai 2012

Nouveau groupe Facebook ‘juste nous membres’

Nous avons maintenant quasiment peuplé notre tout nouveau groupe Facebook, juste pour les membres de Res Artis. Nous espérons que ce sera une manière confortable pour les membres de se connecter, en partageant des histoires, des réussites, des difficultés et de nouvelles idées. C'est un forum privé où nous pouvons parler de 'trucs de résidence' entre nous.



(Si vous êtes membre de Res Artis, utilisez Facebook et n´êtes pas déjà dans le groupe, envoyez s'il vous plaît un message à julie@resartis.org)

 

Bourses ResSupport
Colombie-Allemagne, Pérou /Brésil-Etats-Unis



Adriana Maria Pineda, artiste en arts visuels et commissaire d'exposition de Medellín, en Colombie a obtenue une bourse ResSupport Akademie Schloss Solitude à Stuttgart, en Allemagne, à partir du 24 novembre 2011 au 15 Janvier 2012. Elle a été choisie à partir d'une liste créée par ResArtis pour Schloss Solitude.



Afin de se familiariser avec le travail de l'Académie, elle a pris part à l'organisation générale de l'espace ainsi qu´à des projets culturels spécifiques avec les boursiers Solitude, travail administratif et une gamme variée d'activités internes. De plus, Pineda a mené des entrevues avec l´équipe au sujet de leur travail, elle a visité les studios et interviewé les artistes résidents actuels (30), participé à un colloque, et a assisté aux dîners communs. Elle a également eu la chance de visiter les institutions partenaires à Stuttgart.

Giuseppe De Bernardi de Tupac, Centro de Creación Contemporánea, du Pérou, et Francisca Caporali, JA.CA Art and Technology Center, du Brésil, profitent actuellement de leur bourse ResSupport au 18th Street Arts Center de Los Angeles.



Plus d'informations sur les bourses ResSupport: ici

 

Crise? Les Résidences grecques racontent leur histoire



Comment la crise a-t-elle affecté votre résidence?

  • En raison de la nature de la résidence et de l´implication du Collectif Médéa nous avons eu la chance d'être en mesure de planifier 2012-2013 sans aucun problème majeur. Le résultat final sera présenté cette année (comme en 2011) au centre culturel Onassis, qui est une aide appréciable. (Medea Electronique / Koumaria Residency)
  • Nous avons limité les résidences que nous proposons de 10 à 4 par an et nous avons décidé de ne pas offrir de nouvelles avant la fin de l'année 2012.  (KINITIRAS Studio Artistic Residency Centre)
  • La crise grecque a surtout affecté les Américains avec qui nous traitons. Les insurrections qui se passent à Athènes sont dans une zone très isolée, mais pour les Américains l'impression est que c´est partout. Comme nous le savons, les informations ont une tendance à exagérer les situations et ont vraiment endommagées le tourisme grec. Nous avons constaté que les Américains ont été craintifs pour voyager et la partie regrettable est que les prix baissent alors c'est le moment de se rendre en Grèce! Les Européens sont beaucoup plus habitués à ces types de situations donc il ne semble pas que cela les affecte autant. (The Skopelos Foundation for the Arts)


Comment avez-vous abordé la crise?

  • Nous avons créé un programme intitulé "Artistes dans la crise" (crise en grec signifie pensée rationnelle) et nous proposons des ateliers à des prix vraiment bas et les possibilités pour spectacles de jeunes artistes à travers des concours et festivals. (KINITIRAS Studio Artistic Residency Centre)
  • En «temps de crise» la communauté artistique a besoin de vision et les mouvements artistiques collectifs peuvent jouer un rôle essentiel dans l'unification de la scène artistique. Les projets artistiques qui pourraient vraiment affecter notre société sont laissés de côté. À une époque où l'art indépendant pourrait jouer le rôle le plus essentiel pour éduquer, informer et divertir notre société, son importance est largement compromise par les médias populaires et les politiques gouvernementales. Pour cette raison, Médéa Electronique continue d´insister et persiste à faire des projets artistiques collectifs avec peu ou pas de fonds afin d'être en mesure de maintenir un collectif des arts de la scène indépendant. Le lieu principal de Médéa cette année est de nouveau à la résidence Koumaria. (Medea Electronique / Koumaria Residency)
  • De manière positive, en mettant en place des projets novateurs dans notre programme international principal et de Festival. (Ionion Center for the Arts & Culture)
  • Nous essayons d'aider à la crise, mais soutienons la communauté de Skopelos par le biais d´ateliers gratuits pour les étudiants et stimulons les artisans locaux. Par exemple, un très grand article sortira dans l´édition de mai de Céramique Monthly au sujet de Nikos Rodios, un céramiste local de troisième génération qui a crée de belles poteries noires grâce à des techniques traditionnelles; sa famille a contribué à ranimer les formes de la Grèce antique. (The Skopelos Foundation for the Arts)

 

Évaluant Évaluation: 
Le premier d'une série de réunions sur Évaluation et
Résidences.

 

Le premier d'une série de discussions sur le rôle de l'évaluation dans le domaine des résidences a eu lieu du 3 au 7 mai à la Fondation Rockefeller au Centre Bellagio. Le rassemblement était un projet de collaboration entre Res Artis, l'Alliance des Communautés d'Artistes, et la Fondation Rockefeller. Les conversations variaient entre considerer la relation spécifique entre les approches à l'évaluation et la promotion de la créativité et des questions plus vastes concernant les valeurs que nous partageons en tant qu´organismes qui aident à définir le domaine des résidences d'artistes.

Les participants comprenaient: James Baker (Pilchuck école de verre) Mary Ann DeVlieg (Réseau International des Arts du Spectacle), Suzanne Fetscher (McColl Centre des arts visuels), Robert Frankel (Directeur des Musées et des Arts visuels, Fonds National pour les Arts), Karol Frühauf (pont de la Garde Art Résidentiel,) Stanford Makishi (Conseil culturel de l'Asie), Roger Mandle (Autorité des musées du Qatar), Tanner Methvin (Le Centre Afrique), Marge Myers (STUDIO Creative Inquiry), Robert Picciotto (Société européenne d'évaluation), Johan Pousette (ministre de la Culture nordique), Regina Smith (La Fondation Kresge), Risë Wilson (optimiser les investissements dans la créativité), Cheryl Young (MacDowell Colony), Maria Tuerlings (TransArtists).

Nous sommes particulièrement reconnaissants à Caitlin Strokosch, la Directrice exécutive de l'Alliance des Communautés Artistes, pour son travail acharné en vue de mettre sur pied un excellent programme, et bien entendu à Rob Garris, Directeur des programmes de Bellagio, pour sa prévoyance en donnant au secteur la possibilité de commencer à aborder méthodiquement ces questions.
Nous avons hâte de poursuivre cette conversation lors de notre assemblée générale à Tokyo et à la conférence annuelle de l'Alliance des Communautés Artistes plus tard cette année. Nous avons l'intention de compiler une publication de ces conversations qui continuent à se développer nous nous réjouissons donc de vos commentaires.


Variantes: Résidences avec des expositions II
Le cas de ONDARTE, Mexique


 

  • Comment est conçue l'exposition?
    L'exposition mensuelle programmée pour nos artistes en résidence est organisée par Alec Von Bargen, artiste, conservateur et fondateur de ONDARTE. En collaboration avec la directrice de la résidence, Maribel Bianchi, ils travaillent en étroite collaboration avec les artistes afin de trouver un lieu commun parmi les travaux créés afin de produire un spectacle de qualité pour le public qui y assiste. L'espace commun de l´atelier se transforme pour une nuit en une galerie de fortune pouvant accueillir jusqu'à 500 invités, qui parfois parcourent plus de 160 km pour voir le travail des artistes. Chaque mois l'espace d'exposition est complètement transformé afin de créer la proposition la plus attrayante possible.
  • Quel avantage voyez vous d'avoir une exposition dans le cadre d'une période en  résidence?
    Assister à une résidence est toujours une manière positive de nous forcer en tant qu´artistes à être original et de travailler loin de son terrain de prédilection. Avoir la possibilité de montrer le travail dans le cadre d´une «galerie» à la fin d'une résidence oblige les artistes à produire avec un but au-delà du simple «voyons ce qui se passe». Lors de l'acceptation nos artistes savent à quelle date leur spectacle ou spectacles se produiront et de cette façon ils commencent à la résidence en connaissant déjà leur date d'échéance. Cela provoque un enthousiasme supplémentaire entre les participants et crée un engagement plus fort envers le programme lui-même. Au cours de nos expositions mensuelles certains de nos artistes ont réussi à vendre leurs oeuvres, ils ont établi des contacts qui se poursuivent une fois qu'ils sont de retour chez eux, ils ont réussi à collaborer avec d'autres artistes, et ils reçoivent une rétroaction honnête d'un public qui n'est pas celui typiquement familiarisé avec leur travail. C'est une situation avantageuse pour tous.
  • Quelles sont les difficultés?
    Les difficultés sont d'essayer de rendre tout le monde heureux, après tout nous sommes un programme de résidence et non pas une galerie. L'éclairage n´est peut-être pas tout à fait parfait, ou l'espace mural que les artistes désirent a déjà été attribué à un autre artiste. . .  exactement les mêmes questions que l´on aurait dans n´importe quel autre exposition de groupe. Les difficultés personnelles d´ONDARTE seraient le fait que nous sommes au milieu de la jungle maya avec la ville la plus proche à environ 30 minutes. Les artistes peuvent trouver qu'il est difficile de trouver exactement les matériaux qu'ils recherchent pour la présentation voire même la création de leurs oeuvres. Autrement, vous seriez surpris de la façon dont les artistes travaillent bien ensemble quand ils veulent présenter quelque chose d'aussi professionnel que possible. Nous proposons cela ici et les résultats ont été stupéfiants.

 

Nouvelle Résidence: index-résidence-atelier, Suisse

  • Où est-ce?
    L'index-résidence-atelier est situé au coeur de Zurich ayant accès à un toit en terrasse avec une vue superbe sur le lac et la ville.